Riverboarding World Championship 2018 : la France rafle des médailles

Championnat du monde de nage en eau vive : des médailles pour la France et pour notre région

Du 21 au 27 octobre 2018, se tenait à Queenstown en Nouvelle Zélande, le championnat du monde de nage en eau vive (Riverboarding World Championship).

Thibault Grand, du club isèrois ‘Vienne Plongée’, y a participé et est devenu vice-champion du monde.

Il raconte : « nous étions 9 français (2 femmes et 7 hommes) a avoir fait ce long voyage pour y participer« . L’équipe était issue des clubs suivants : ACPA, Golden, Issoudin, EVP45 et Vienne plongée. 10 pays étaient présents dont Taîwan que nous avions déjà côtoyée à Thonon lors d’une rencontre internationale organisée en 2017 par la FFESSM, sur la rivière Dranse.

Quatre épreuves étaient organisées : le slalom, le boarder cross (passage de porte par poule de 4 personnes où tous les coups sont permis), l’enduro cross (épreuve de descente) et du freestyle.

« Le boarder-cross est une discipline peu pratiquée en France mais qui ne nous a pas posé de difficulté d’adaptation » explique-t-il.

Seulement deux néo-zélandais ont concouru.

Au classement combiné, la France a remporté la première place féminine (Aude Léonard) et la troisième place (Fiona Pohu), la seconde étant gagnée par une néozélandaise. Les hommes ont fini en première et deuxième place (Tristan Guyard et Thibault Grand), le troisième étant un nageur des USA. Aux 4°, 5° et 7° places masculines, sont également présents des français.

Lors de ce championnat du monde qui se déroule tous les deux ans (il avait eu lieu précédemment au Guatemala et en Indonésie), la France a montré son haut niveau dans cette discipline.

Pour Thibault, ce séjour reste une expérience hors du commun qui amène de beaux échanges entre cultures et de belles rencontres. « J’ai beaucoup appris sur ma façon de naviguer et j’ai du me renouveler et surpasser pour arriver à ce résultat« .

Posté le 30 octobre 2018 par Nicolas Jal