Entrainement ambitieux pour les Hockeyeurs à la Côte St André

Entrainement à La Côte St AndréDes champions séduits par le bassin d’Aqualib
                               
Dans le cadre de la préparation de compétitions de haut niveau, le Centre Aqualib de la Côte-Saint-André a accueilli dimanche une vingtaine de joueurs de hockey subaquatique, sport collectif de la FFESSM (Fédération Française d’Études et de Sports Sous-Marins). Formés pour la plupart au Club d’Activités Subaquatiques de Moirans, ces garçons âgés de 15 à 24 ans, ont déjà à leur actif de nombreux titres de champions de France Jeunes. Certains, sélectionnés en équipes de France pour des championnats du monde, sont revenus médaillés d’or en 2011 (catégorie U23) ou médaillés de bronze en 2013 (catégorie U19). Un de leur moniteur (niveau MEF1) évolue cette année dans la catégorie reine, en élite, pour un tournoi international.
 
Le comité fédéral de l’Isère qui a organisé ce regroupement spécifique, a choisi le site d’Aqualib pour son bassin sportif de 25m. En effet avec une profondeur allant de 1m80 à 2m40 et un fond carrelé glissant, il offre des conditions d’entraînement et de matchs similaires à celles des compétitions internationales. Ce qui a permis au coach Nicolas Buki vice-champion du monde master, et de plusieurs moniteurs de mettre en place un programme ambitieux. Pendant 3 heures, se sont succédés dans l’eau, ateliers physiques, techniques et phases de mises en situation. Un travail très bénéfique pour tous ces champions qui ont pu évoluer pour parfaire des choix tactiques. Un autre stage sera d’ailleurs reconduit à Aqualib en mai prochain pour finaliser la préparation, car les échéances majeures se profilent, avec au calendrier un championnat de France en Division 1 pour l’équipe première, un championnat de France Junior et enfin les championnats du monde U19 et U23 en Espagne en août 2015.
 
Les sub hockeyeurs ne manqueront pas en retour de venir participer dans les mois à venir à des séances d’initiations tournées vers les sportifs curieux et désireux de découvrir cette activité à couper le souffle.
Posté le 18 mars 2015 par Jean-François Chayrigues